Pierre Mendès France
Lycée
Veynes
 

Qui était Pierre Mendès-France


- Vie politique :
Pierre Mendès France, surnommé PMF, commence sa vie politique lors de son élection comme député de l’Eure, en 1932 . Radical-socialiste, il participe à la coalition du Front populaire. Il exerce l’autorité de l’État quelques semaines en 1938, sous l’égide de Léon Blum, puis de 1944 à 1945, dans la mouvance du général de Gaulle. Pendant la Seconde Guerre mondiale, il entre dans la Résistance, rejoignant les Forces aériennes françaises libres.

Nommé président du Conseil par le président de la République René Coty, en juin 1954, il cumule sa fonction avec celle de ministre des Affaires étrangères. Ses tentatives de réforme en Algérie entraînent la chute de son gouvernement, cible à la fois de ses adversaires colonialistes et de ses soutiens politiques habituels anti - colonialistes. Il quitte alors la présidence du gouvernement en février 1955.

Il vote contre l’investiture de Charles de Gaulle à la présidence du Conseil en juin 1958, puis abandonne tous ses mandats locaux après sa défaite aux élections législatives du mois de novembre de la même année. Élu député de la 2e circonscription de l’Isère en 1967, puis battu l’année suivante, il forme un « ticket » avec Gaston Defferre lors de la campagne présidentielle de 1969. Bien qu’il n’ait dirigé le gouvernement de la France que pendant un peu plus de sept mois, il constitue une importante figure morale pour une partie de la gauche en France. Au-delà, il demeure une référence pour la classe politique française, incarnant le symbole d’une conception exigeante de la politique.

- Vie personnelle :
Pierre Mendès France est issu d’une famille de vieille ascendance judéo-portugaise du nom de « Mendes de França » installée à Bordeaux, Rochefort, Louviers et Paris. Bachelier à 15 ans, il devient en 1928, après des études de droit et un passage par l’École libre des sciences politiques, le plus jeune avocat de France : il a alors 21 ans.

Très intéressé par les questions économiques et financières, il soutient en mars 1928 une thèse sur la politique de redressement du franc menée par Raymond Poincaré, dans laquelle il salue l’efficacité « brute » de cette politique, mais en critique les conséquences économiques et sociales. Il est initié le 19 mai 1928 à la Respectable Loge Paris et visite la Loge Union et Progrès à Pacy-sur-Eure.

En 1933, Pierre Mendès France épouse Lily Cicurel (1910-1967), soeur de Raymond Cicurel. De leur union naîtront deux enfants : Bernard Mendès France (1934-1991) et Michel Mendès France (né en 1936) – ce dernier ayant lui-même deux enfants : Tristan Mendès France (1970) et Margot Mendès France (1975). En 1971, Pierre Mendès France épouse en secondes noces Marie-Claire de Fleurieu (née Servan-Schreiber).

Lycée Pierre Mendès France – Place des Aires - 05400 Veynes – Responsable de publication : M. BOY
Dernière mise à jour : vendredi 22 septembre 2017 – Tous droits réservés © 2008-2017, Académie d'Aix-Marseille